Susciter le désir d’apprendre

Daniel Pennac disait :

« On a encore à apprendre même après 40 ans de métier. »

Chez Callimedia nous répondons à de nombreux besoins de formation e-learning. Cependant, nous savons que lorsque la formation n’est pas obligatoire, peu d’apprenant la suivent dans son intégralité. Comment expliquer ce manque d’engouement pour les modules ?

Callimedia vous propose des solutions pour relancer l’implication de l’apprenant

Pour quelles raisons ne se forme-t-il pas ? Certaines formations n’étant pas obligatoires, l’apprenant peut tout à fait choisir de faire l’impasse sur le module s’il ne se sent pas directement concerné. Il peut tout à fait penser les thématiques proposées comme éloignées de ses problématiques professionnelles. L’enjeux est alors de susciter l’envie chez l’apprenant pour l’encourager à consulter le module spontanément. Afin de pallier ce manque d’implication, Callimedia propose différentes solutions. Avant tout il est nécessaire que l’apprenant se sente concerné en recontextualisant la formation dans le quotidien professionnel de l’apprenant. C’est pourquoi nos modules présentent une dimension interactive. Les mises en situations au sein des modules sont alors un excellent moyen de faire passer un message à l’apprenant en recontextualisant les thèmes de la formation au cœur de sa réalité professionnelle. Faire interagir l’apprenant c’est l’impliquer. Un des meilleurs moyens de toucher l’apprenant est de lui proposer un contenu adapté à ses besoins.

De plus, certains apprenants peuvent reprocher un manque d’ergonomie dans le module, frein à leur immersion dans le module. C’est pourquoi nos modules sont réalisés par des ingénieurs pédagogiques qui déploient toute leur expertise pour optimiser l’efficacité des modules de formation. Pour relancer l’implication de l’apprenant, l’aspect ludique est fondamental. Il permet de placer l’utilisateur dans une posture active. Mobiliser régulièrement l’apprenant grâce aux interactions ludiques recentre son attention sur le module ce qui facilite un ancrage mémoriel efficace et durable. Une fois l’apprenant touché émotionnellement, il se sent davantage concerné et donc impliqué. La neuropédagogie a démontré que les émotions de l’apprenant influençaient directement la qualité de son apprentissage. L’émotion peut provenir de la forme du module, son esthétisme, mais également de son fond, lorsque l’axe donné au sujet crée une émotion positive qui fera réagir l’apprenant.

L’accessibilité du module peut être un frein au désir de formation. Partant de ce constat, Callimedia propose des formats adaptés pour rendre la formation accessible au plus grand nombre. Le mobile learning par exemple est un format spécialement conçu pour une utilisation sur smartphone. Il s’agit d’un format conforme avec les usages des apprenants. En effet, il est important d’aller chercher l’apprenant où il est. Le micro learning est davantage orienté sur la durée du module. Le micro learning est une formation courte visant un objectif pédagogique concret, ciblé et rapide à atteindre. Ce format permet alors de maintenir l’attention de l’apprenant parfois découragé devant la durée de certains modules. Un format court est davantage adapté aux emplois du temps des employés. Ces deux solutions e-learning peuvent très bien s’associer dans le cadre d’un module de micro learning sous un format mobile. De surcroît, un tel parcours peut également prendre en compte les besoins de l’apprenant en s’appuyant sur l’adaptive learning.

Comment attirer davantage l’apprenant ?

L’adaptive learning est une solution e-learning qui joue en faveur de l’apprenant. Il s’agit d’une approche de conception des parcours e-learning s’adaptant au plus grand nombre de profils en proposant un contenu personnalisé. En effet, après avoir complété un formulaire ou encore réalisé un test de positionnement, entre autres, l’adaptive learning permet de proposer de nouvelles thématiques en évitant de perdre l’attention de l’apprenant en développant des sujets déjà connus et maîtrisés. Comme le souligne Edward Gibbon, « tout homme reçoit deux sortes d’éducation : l’une qui lui est donnée par les autres, et l’autre, beaucoup plus importante, qu’il se donne à lui-même. » L’homme a donc davantage besoin d’apprendre par lui-même que par les autres. L’adaptive learning est en ce sens un outil idéal car il permet à l’apprenant de personnaliser son parcours de formation, il lui offre l’opportunité de se former de sa propre initiative. C’est ce désir d’apprendre qui dirigera sa formation et non plus une obligation. L’apprentissage se fera alors de façon plus naturelle. L’adaptive learning peut également prendre la forme de suggestions proposées à l’apprenant en prenant en compte ses habitudes d’apprentissage. Une notification permet alors de proposer un module susceptible d’intéresser l’apprenant, selon son parcours déjà effectué et ses centres d’intérêts.

L’apprenant a certes moins tendance à s’engager dans une formation lorsqu’il n’y est pas obligé, cependant, chez Callimedia nos experts pédagogiques déploient tout leur savoir-faire afin de rendre les modules e-learning plus attractifs. Nous vous proposons des solutions e-learning pour adapter votre projet de formation au plus grand nombre d’apprenants, notamment grâce à l’adaptive learning. De plus, nous soignons l’ergonomie et l’esthétique de nos modules afin de les rendre attrayants et nous pensons leur accessibilité pour qu’ils soient disponibles sur tous supports numériques. L’apprentissage étant notre priorité, nous avons à cœur de vous proposer la solution optimale pour vos apprenants.